Rechercher :   
est actuellement vide
Catégories générales
 
Idées CADEAUX
NOUVEAUTÉS
Art - Objets d'Art
Art de la Table
Art - Attitudes et Danse
Bouddhas
Buste
Boîtes à secrets
Bronze
Cadre Photo
Calligraphie
Carnets, Agendas et Répertoires
Fêtes
Figurines Animaux
Figurines Décoration
Figurines Design
Figurines Disney
Figurines Histoire
Figurines Miniatures
Masque de Venise
Musique
Montres objets
Mythologie
Raku
Signes du Zodiaque
Statues
Stylos
Tapis de souris
 
Procédés de fabrication
 
Bronze
Céramique
Raku
Résine
:: La Céramique ::
Objets en Céramique
Objets en Céramique

La Céramique est l’art du façonnage et de la cuisson des objets en terre cuite.

Les objets courants et les objets d’art magnifiques en céramique, ont demandé à l’homme, pour mettre au point le procédé de fabrication, des centaines de milliers d’années et a contribué pour une large part à l’évolution de l’homme vers la civilisation telle que nous la connaissons.

C’était il y a très  longtemps, à l’époque du paléolithique supérieur peut-être. L’homme sait allumer le feu, il sait fabriquer des outils en os, en bois, en pierre, il dessine sur les parois des cavernes, il enterre ses morts. Mais il a peu de vaisselle, seulement quelques objets en pierre creusée, en os taillée, en peau d’animaux sauvages.

« Laissons-nous emporter par notre imagination : il fait froid, un groupe est réuni à l’entrée d’une caverne autour d’un feu de branchages. Un enfant s’amuse à ramasser de la terre mouillée par une récente averse comme le ferait un enfant moderne sur une plage. Il triture la terre, en fait une sorte de boule mais … catastrophe … la boule lui échappe et roule dans le feu. Désespoir de l’enfant mais, surprise, lorsque le feu s’éteint, la boule de terre est devenue solide ! »

Au paléolithique l’homme réalise des statuettes en terre cuite où l’art apparaît déjà. Mais c’est au néolithique, à l’époque de la sédentarisation et de l’agriculture, que la céramique prend son essor. Apparaissent alors une véritable vaisselle en céramique et nombre d’objets d’art. La technique va se perfectionner jusqu’à nos jours en particulier par l’invention du tour, par l’ajout de divers composants ce qui va permettre de varier les compositions.

On appelle céramique tout objet fabriqué en terre ou argile qui est soumis à une cuisson plus ou moins élevée pour engendrer des réaction physico-chimiques destinées à le durcir. Selon les composants et additifs ainsi que les modes de cuisson, on obtient des matériaux différents comme la céramique proprement dite, la terre cuite, le grès, la faïence, la porcelaine, que l’on peut vernir, émailler ou vitrifier.

• La céramique proprement dite, est faite à partir d’argile à laquelle chaque fabricant peut joindre des additifs propres. Elle sert à faire de magnifiques œuvres d’art. Elle peut être émaillée,  vernissée ou vitrifiée. Récemment les progrès des sciences permettent de fabriquer de nouveaux matériaux céramiques appelés néocéramiques utilisés principalement dans l’industrie.
• La terre cuite désigne parfois une céramique poreuse tout en étant très solide. Les premières terres cuites datent du paléolithique supérieur. Elles ont servies à fabriquer par exemple les statues de l’armée de terre cuite de l’Empereur X’ian en Chine. Elle sert également de matériaux de construction.
• Le grès utilisé en poterie est formé à partir d’argile sédimentaire cuite à 1200°. Il peut servir comme terre réfractaire dans les briques à feu ou comme objets résistant à haute température.
• La faïence, toujours à base d’argile, est recouverte d’émail à base d’étain.
• La porcelaine, autre variété de céramique à base de kaolin, est recouverte d’émail.
       Faïence et porcelaine sont très utilisées pour la fabrication de la vaisselle.

Les objets en céramique peuvent être émaillés, vernissés, vitrifiés ce qui permet de faire des objets d’art extrêmement beaux et variés. Ces ajouts sont fabriqués à partir de divers composants comme étain, silice, feldspath, kaolin, colle, sucre, plomb …. Des additifs sont ajoutés également pour obtenir les teintes des divers dessins. Quelques exemples parmi d’autres : on ajoute du sélénium pour obtenir une teinte jaune, du chrome pour le vert et le rose, du cobalt pour le bleu, du manganèse pour le mauve.

Généralement ces ajouts sont cuits en même temps que la céramique pour être vitrifiés. Il faut alors veiller attentivement à ce que ces enveloppes aient le même coefficient de dilatation que l’objet lui-même pour ne pas provoquer de fissures.

La céramique, le premier matériau inventé par l’homme aux temps préhistoriques, témoin et acteur de la progression de l’homme vers la civilisation par son intelligence et sa persévérance, un art perfectionné au cours des âges jusqu’à nos jours pour aboutir aux œuvres magnifiques produites actuellement.