Albrecht Dürer, Biographie d'Albrecht Dürer

Catégories

Albrecht Dürer ::

Albrecht Dürer
Albrecht Dürer

Albrecht Dürer

Albrecht Dürer, graveur, peintre et théoricien constituant un lien important entre l’art du nord et du sud de l’Europe est considéré comme le fondateur de la haute renaissance allemande.

Retrouvez tous les produits de la catégorie Art - Objets d'Art Dürer


Fils d’un orfèvre de Nuremberg, Albert Dürer maîtrisa très tôt toutes sortes de techniques artisanales. À l’âge de 15 ans, il suivit durant quatre années les leçons du peintre et graveur Michael Wolgemut, célèbre à cette époque. C’est dans son atelier qu’Albrecht Dürer travailla à des peintures d’autel, à des créations pour la peinture sur verre et à des gravures sur bois pour l’illustration de livres.

En 1490, comme il était d’usage en ces temps, le jeune artiste entreprend un grand voyage. Albrecht Dürer fait un long séjour à Bâle, où il exécute des commandes pour l’illustration de livres et perfectionne sa technique de gravure sur cuivre et à l’eau-forte. Il rentre chez lui quatre ans plus tard et épouse Agnes Fey. Ce mariage, arrangé par son père, reste sans descendance. Fuyant l’épidémie de peste, il repart peu après, cette fois pour l’Italie. C’est alors qu’Albrecht Dürer fait la connaissance de l’art de la composition, des merveilles de la perspective et de l’utilisation des couleurs dans l’art pictural prospère de la renaissance italienne. Il fait personnellement la connaissance des frères Bellini.

De retour dans sa ville natale, Albrecht Dürer fonde son propre atelier et commercialise ses propres gravures et eaux-fortes. Dans la pure tradition de la renaissance, il approfondit, en tant qu’ « homo universalis », ses connaissances scientifiques et écrit des essais théoriques sur les arts. Il évolue dans les milieux de savants humanistes et progressistes et devient un citoyen éminent de l’influente ville impériale de Nuremberg. L’empereur Maximilien confie d’honorables commandes à Dürer, assorties de confortables honoraires annuels. Son dernier grand voyage l’amène aux Pays-Bas. C’est de retour à Nuremberg qu'Albrecht Dürer se met à peindre ses portraits les plus importants et qu’il écrit des essais théoriques sur la mesure, la perspective et les proportions.

Il quitte ce monde en 1528 au terme d’une vie extrêmement productive, reconnu comme étant le plus grand artiste allemand de son époque. Maillon entre l’art du nord et du sud de l’Europe, il fut le fondateur de la haute renaissance allemande.

Accueil du site art-objets