La montre, histoire, objet et statuette d'art

Catégories

La montre et l'horlogerie ::

Les montres décoration
Les montres déco.

La montre est un outil qui devient objet de décoration.

Pendant des milliers d’années : De tout temps, l’homme a eu la notion du temps qui passe mais ses seuls repères étaient la succession des nuits et des jours, des saisons, du trajet du soleil et des étoiles dans le ciel.

Puis l’homme a essayé de quantifier le temps, il a inventé les clepsydres, les sabliers, les cadrans solaires. Clepsydres et les sabliers utilisaient la pesanteur; les clepsydres celle de l’eau, les sabliers celle du sable. Le cadran solaire utilisait l’ombre projetée par le soleil sur un cadran, ombre qui se déplace peu à peu au fur et à mesure de la course du soleil dans le ciel. On peut d’ailleurs encore voir des cadrans solaires sur le fronton de certains bâtiments, curiosité et nostalgie du passé sans doute. Tous ces instruments manquaient de précision et de régularité.

L’horloge mécanique dans laquelle la chute d’un poids entraîne un engrenage qui entraîne lui-même des aiguilles manquait également de précision car l’engrenage tourne de plus en plus vite tiré par le poids et les horlogers se heurtèrent longtemps à ce grave problème.

C’est l’invention de l’échappement ou roue retardée qui va enfin résoudre ce problème. L’échappement consiste à freiner, par blocage déblocage ou par une oscillation alternative, la roue centrale munie de dents pour régulariser son mouvement. C’est la roue retardée.  

On trouve la première mention de l’échappement en Chine, inventé vers 725  par un moine bouddhiste Yi-Xing pour une horloge astronomique qui donne les mouvements de la lune et du soleil par rapport à la terre, réalisée pour l’empereur Hsüan-Tsung.

L’échappement est utilisé en Europe dès le Moyen Age et va se perfectionner constamment. Le temps devient un concept divisible en unités plus petites. Par extension, au Moyen Âge se développera l’idée que l’univers tout en entier est une vaste horloge mécanique créée par Dieu. (Oresme 1382). On n’utilise plus le système hydraulique mais le freinage de l’engrenage par une oscillation alternative. Celui-ci se perfectionne  de plus en plus et débouche sur l’échappement à ancre qui permet une telle précision que l’heure peut être découpée en fractions de minutes et en secondes.   ( William Clément). Les horloges s’installent au sommet des beffrois, des églises … Les poids et les poulies sont remplacés par des ressorts en acier. Les montres apparaissent.

Une montre est une horloge de petites dimensions qui peut être portée. Les premières montres que l’on surnomme couramment « des oignons » sont relativement grosses et portées par les hommes dans le gousset, petite poche du gilet, et tenues au bout d’une chaîne qui permet de les sortir du gousset sans risque de les faire tomber. Les montres-bracelets apparaissent au début du XX e siècle. Elles vont se vulgariser grâce aux poilus des tranchées. Pour des raisons pratiques, les poilus fixaient leur montre à leur poignet par toutes sortes de moyens à leur disposition : bouts de ferraille …

Contrairement aux horloges, les montres n’ont jamais de poids. Elles tirent leur énergie de différentes sources :

- un ressort qui peut être remonté ou qui est remonté mécaniquement par les mouvements du corps. 
- une pile qu’il faut remplacer parfois, ou qui est rechargée par les mouvements du corps, ou encore par une cellule photovoltaïque lorsque le cadran est exposé au soleil.

La montre continue à faire des progrès : montre à quartz, montre à cristaux liquides, montre radio pilotée, montre à quartz sans piles ….

La montre a comme fonction principale celle de donner l’heure mais elle peut également donner d’autres indications comme la date, les phases de la lune, les fuseaux horaires, etc…. Elle peut également servir de réveil, de chronomètre, elle peut être mise à l’heure automatiquement ….

Il existe les montres analogiques à aiguilles,
La montre a généralement 3 aiguilles : aiguille des heures, des minutes, et la trotteuse qui indique les secondes.
Ces aiguilles peuvent être réelles ou simplement indiquées par des cristaux liquides.

D’autres montres sont numériques c'est-à-dire employant des chiffres à cristaux liquides ou à diode électroluminescente

Les horlogers n’ont pas fini de nous étonner par leurs inventions.

La montre joue un rôle particulier dans la vie de l’homme. On pourrait presque dire que c’est une amie, présente tout le temps auprès de lui, dans les mauvais jours comme dans les bons.

Certaines montres sont célèbres comme celles qui sont ornées de diamants qui en font des bijoux. Mais pour la plupart des hommes c’est une petite compagne silencieuse qu’on met à son poignet dès le matin et qu’on ne quitte que pour se coucher, l’heure qui vous accompagne toute la journée.

De nos jours, la montre est très répandue. Tout le monde à au moins une montre, dans notre société ou « le temps, c’est de l’argent ».

Mais il y a moins d’un siècle seulement, la montre était un objet précieux qu’on gardait toute une vie. Le paysan qui travaillait dans ses champs, repérait encore l’heure comme les paysans d’autrefois : au soleil, aux sonneries de l’église et il ne mettait sa montre dans son gousset que le dimanche quand il mettait son beau costume pour retrouver ses voisins à l’estaminet du village.

Des artistes ont peint des montres sur leurs tableaux. D’autres aiment incruster des montres dans des objets pour faire des objets d’art de toute beauté.

Aujourd’hui, l’indication de l’heure est partout, au poignet, intégrée aux outils de communication comme le téléphone, l’ordinateur, dans la voiture, sur certaines enseignes etc…

La montre décoration est devenue un objet qui symbolise que la vie est rythmée par le temps qui passe et que le temps est un bien précieux qu’il ne faut pas perdre.

www.art-objets.fr